Sports canins : lequel pour mon chien ?

Les chiens ont besoin de se dépenser physiquement pour leur santé et leur bien-être. Découvrez des sports à pratiquer avec votre compagnon.

 

Les avantages

  • renforce le lien entre le chien et son maître
  • aide à l’éducation du chien
  • aide à la sociabilisation du chien
  • aide à canaliser la fougue de l’animal
  • développe ses capacités physiques et mentales
  • aide à son épanouissement
  • aide à maintenir une bonne santé physique
  • améliore la fonction cardio-vasculaire
  • évacue le stress
  • améliore le tonus musculaire
  • lutte contre la prise poids

 

Quels sont les différents sports canins ?

L’agility : discipline très complète, qui consiste pour le chien à faire un parcours d’obstacles sous la direction de son maître. Pour cette activité, le chien n’est pas maintenu en laisse. Ce sport développe l’agilité mais aussi la souplesse, l’intelligence et l’obéissance du chien.

 

Le canicross : activité où le maître et son chien doivent courir ensemble et franchir des obstacles alors qu’ils sont liés l’un à l’autre avec une corde.

 

La course de lévrier : bien qu’un objet de pari dans certains pays (notamment aux États-Unis, en Irlande et en Australie), dans beaucoup de pays, la course de lévriers est pratiquée en amateur. Il en existe deux type :

  • course sur cynodrome ou racing : course de vitesse où le premier lévrier franchissant la ligne d’arrivée est déclaré gagnant
  • poursuite à vue sur leurre (PVL) ou coursing : simulation de chasse au lièvre

 

Le cani-VTT : sport canin de traction qui consiste à rouler avec un vélo tout terrain tandis que votre chien court en laisse et harnais. Ce sport est réservé aux chiens aptes à courir et à fournir un effort physique intense. Privilégiez les chiens de gabarit moyen ou grand, même si certains petits chiens (Beagle, Jack Russel) sont également des races ayant besoin de bouger énormément. Attention toutefois aux chiens de très grand gabarit qui auront davantage de difficultés à fournir un effort intense.

 

Le disc dog : faire rapporter à son chien un frisbee. L’avantage de cette discipline réside dans le fait qu’elle peut être pratiquée par tous les chiens et par tous les maîtres, y compris les moins sportifs.

 

Le flyball : sport très complet qui consiste en un parcours d’obstacles rectiligne constitué de 4 haies. Le chien doit effectuer le parcours, seul, le plus vite possible. Quand il a franchi les obstacles, il doit actionner une flybox (ou lanceur) en appuyant sur une pédale. Par cette action, une balle sera éjectée, l’animal devra l’attraper au vol et franchir de nouveau les haies pour la rapporter à son maître. Ce sport se pratique aussi en compétition.

 

Le ring : sport canin le plus complet. Il requiert des qualités physiques exceptionnelles de la part du chien, un apprentissage sérieux, qui peut s’étaler sur plusieurs mois. On n’oublie pas les qualités mentales qui permettent au binôme de se faire une confiance mutuelle. Ces qualités sont nécessaires pour le bien-être animal. Le ring n’est pas autorisé pour les chiens agressifs ou qui présentent des troubles du comportement. Ce sport se déroule sur un terrain clos d’environ 2500m². Il comporte trois épreuves majeures, avec trois niveaux de difficulté (Ring I, Ring II, Ring III) :

  • Les sauts : le chien doit réaliser trois sauts que sont le saut en hauteur, le saut en longueur et l’escalade d’une palissade
  • L’obéissance : le maître doit retenir toute l’attention de son chien, celui-ci ne doit pas être distrait, doit répondre aux ordres de son maître rapidement et avec plaisir.
  • Le mordant : Cette épreuve rajoute un homme assistant (également appelé, Homme d’Attaque). Celui-ci est entièrement vêtu d’une combinaison en toile renforcée de manière à ne pas être blessé lors des phases de morsure. Le chien peut mordre soit aux bras, soit aux jambes, puisque le corps tout entier (exceptée la tête) est protégé. L’objectif de l’Homme Assistant est d’esquiver le chien.

 

L’obé rythmée : forme de danse où le maître et son chien apprennent à bouger harmonieusement sur de la musique.

 

Le pistage : activité visant à évaluer les qualités olfactives du chien. Le chien pisteur doit retrouver une piste préalablement tracée par une personne appelée le traceur. Il existe différents types d’épreuves :

  • le pistage libre durant lequel le chien évolue seul sans son maître. Il doit suivre une piste au bout de laquelle se trouve un objet qu’il doit rapporter à son maître.
  • Le pistage en trait de limier pour lequel le chien est attaché à une longe de 10 mètres tenue par son maître. Le chien doit suivre une piste et trouver des objets déposés par le traceur. A la fin du parcours, il doit être capable d’identifier le traceur.

 

Le cavage : épreuve de recherche de truffes par un chien spécialement dressé à cette intention et concernant certaines races réputées pour leur flair (chiens de bergers, chien d’eau romagnol). Un chien truffier doit également avoir un tempérament calme, sociable et docile.

 

De la simple promenade à la pratique d’une discipline sportive, il n’y a pas mieux pour entretenir sa ligne ! Votre chien a besoin d’exercice pour être en pleine forme. Faire du sport avec son chien est un moyen privilégié pour maintenir sa santé physique. Mais c’est aussi un plaisir à partager, qui facilitera son éducation et instaurera une grande complicité entre vous et votre animal.