Les troubles digestifs chez le chien : comment les soigner

Vous êtes inquiets parce que votre compagnon n’a pas l’air dans son assiette ? Peut-être qu’il souffre de troubles digestifs… Et la meilleure façon de le découvrir et d’ensuite bien réagir à la situation, c’est tout d’abord de savoir comme se manifestent ces troubles digestifs, leurs causes et leurs conséquences éventuelles. Ils peuvent être notamment dus à une alimentation qui n’est pas adaptée à ses besoins. Que ces troubles soient chroniques (à savoir intermittents ou permanents) ou occasionnels, ils peuvent s’avérer très graves.

Les symptômes à repérer

Si votre chien digère mal, vous allez pouvoir vous en rendre compte à plusieurs symptômes :
vomissements
diarrhées
constipation

Les vomissement chez le chien

En cas de vomissements, cela peut être simplement dû au fait que votre animal ait trop mangé ou trop vite, ou qu’il ne digère pas un aliment qui ne lui convient pas, s’il est par exemple en pleine transition alimentaire. Restez attentifs s’ils se reproduisent ou sont fréquents. Dans ce cas, on vous conseille de réagir le plus tôt possible et de consulter votre vétérinaire. Ils peuvent être à l’origine d’une occlusion intestinale ou d’autre chose. Vous pourrez notamment observer certains signes de malaise chez votre animal comme de l’anorexie, de la fièvre et des douleurs abdominales. Veillez également à ce qu’il ne risque pas la déshydratation.

La diarrhée chez le chien

Si les troubles alimentaires se traduisent par des diarrhées (ou entérite), il s’agit d’une inflammation de l’intestin. Là encore, à vous d’être observateur. Cela peut durer moins de 24 heures et ne pas être très inquiétant. En revanche, si les selles de votre chien changent de consistance, d’odeur ou de couleur de manière répétée et prolongée, emmenez-le rapidement chez votre vétérinaire pour le faire ausculter. La présence de sang peut également être alarmante.

Les causes de ces diarrhées peuvent être multiples : si ce sont des parasites digestifs, n’oubliez pas qu’il faut vermifuger votre animal régulièrement, à savoir deux à quatre fois par an. Si c’est sa nourriture qui en est la cause, peut-être devriez-vous lui donner moins de pâtées et davantage de croquettes adaptées à ses besoins. Si les troubles alimentaires sont plus importants, à savoir causés par une intolérance alimentaire ou des maladies importantes, le vétérinaire devra faire des analyses et des soins approfondis. Dans tous les cas, n’oubliez de donner à boire à votre chien, la diarrhée déshydrate beaucoup !

Le constipation chez le chien

Enfin, il peut arriver que votre animal soit constipé. Manque d’exercice physique, alimentation non adaptée, changement d’alimentation trop brutal… Les causes peuvent être multiples. Vous pourrez aussi constater d’autres symptômes comme un ventre ballonné et douloureux, un pelage plus terne, une déshydratation ou son amaigrissement. Evidemment, si elle dure trop longtemps, consultez votre vétérinaire ! Ce dernier pourra par exemple vous proposer de l’huile de paraffine à mélanger à la nourriture de votre compagnon, pour ses effets lubrifiants. La plupart du temps, la constipation chez le chien est due à une alimentation peu adaptée… Optez alors pour une alimentation plus riche en fibres et adaptée à ses troubles digestifs, sans oublier de lui faire faire de l’exercice !